Publié le .

Les victimes de la corruption sont indifférentes, La Dépêche du Midi

(...) Auteur du livre Le tour de France de la corruption (1), Guillaume de Morant dresse un portrait bien peu flatteur d'élus de tous bords empêtrés dans des affaires. «Il y a une prise de conscience des citoyens», explique-t-il. Mais le journaliste s'étonne toujours «que les victimes de la corruption soient indifférentes à ces faits et qu'elles continuent à élire des gens condamnés».

Reconstitué, le groupe Anticor Aude promet de s'atteler à quelques dossiers locaux, à l'instar du groupe héraultais qui vient de saisir la justice administrative sur la question des subventions publiques versées indirectement à la compagnie aérienne Ryanair. L'un des membres du groupe audois assure : «Nous allons nous interroger aussi sur l'aéroport de Carcassonne».

(1) Publié aux éditions Grasset. Prix : 20 

Lire ici l'article entier : 

La Depeche

 

La Dépêche du Midi

Imprimer